Vous utilisez la traditionnelle signature manuscrite avec vos clients et vous vous demandez si la signature électronique pourrait vous apporter plus de bénéfices ? Procédure encore énigmatique pour beaucoup, la signature électronique permet à une personne identifiée d’approuver le contenu d’un document numérique en y apposant son accord. Alors, que choisir ? Dans cet article, découvrez le grand vainqueur du match signature électronique VS signature manuscrite. Petit indice : vous n’aurez plus jamais envie de vous servir d’un stylo…

La signature électronique de plus en plus utilisée : pourquoi ?

Alors que la dématérialisation se développait de manière progressive depuis quelques années, l’année 2020 a été l’occasion d’une accélération spectaculaire. La crise sanitaire liée à la COVID-19 a obligé les entreprises de nombreux secteurs à digitaliser au maximum leurs procédures de travail. Les possibilités de déplacement étant fortement réduites, elles ont dû trouver des alternatives adaptées au nouveau contexte.

La signature électronique s’est donc retrouvée au centre de l’attention des particuliers comme des professionnels, entrainant divers questionnements. Quelle différence avec la signature manuscrite ? Quelle valeur face à la loi ? Quels avantages pour mes clients ? Êtes-vous prêt pour le duel ?

Le match signature électronique VS signature manuelle

Le point de vue technique

Est-il nécessaire de décrire la signature manuscrite ? L’apposer en bas d’un document papier est un geste banal que nous accomplissons quotidiennement. Parfois, elle doit être enrichie de la mention « lu et approuvé » et plus rarement d’un paraphe sur chaque page du contrat, comme c’est le cas pour un acte de vente d’un bien immobilier par exemple. Principal défaut : les documents papier peuvent être facilement falsifiés.

De son côté, la signature électronique utilise une technique cryptographique fonctionnant grâce à un certificat numérique. Les documents signés par voie électronique bénéficient donc d’une protection optimale : ils ne peuvent pas subir d’altération. Autrement dit, toute modification des données est immédiatement détectée et signalée. Ce système rend les annotations citées plus haut non obligatoires.

Attention, une signature scannée et collée sur un document digital n’est pas une signature électronique et ne présente aucun des avantages de celle-ci. Elle n’a pas de valeur probante et ne garantit en aucun cas l’intégrité des données.

Le point de vue juridique

La signature électronique a la même valeur légale qu’une signature sur papier, lorsqu’elle répond aux exigences du règlement européen eIDAS. La valeur probante d’un document signé numériquement permet de défendre ses droits face à la justice, sous certaines conditions.

Le point de vue financier

Faire signer un document papier à ses clients entraine des frais plus ou moins visibles. Il y a bien sûr les coûts liés à l’impression et à l’expédition, mais ce n’est pas tout. Le temps consacré au traitement mobilise des salariés : préparation des dossiers, vérification manuelle des données et des pièces, etc. De plus, l’archivage papier demande beaucoup d’espace et coûte donc beaucoup plus cher que l’archivage électronique.

Le point de vue de l’expérience client

Vos clients ont du mal à supporter les lenteurs administratives ? Les échanges de courrier et rendez-vous sans fin les fatiguent et les encouragent à s’intéresser à la concurrence ? La signature papier appartient à un autre temps. Aujourd’hui, tout doit aller vite et la signature électronique permet de répondre aux nouvelles habitudes de consommation. Très simple à mettre en place et à utiliser au quotidien, la signature électronique accélère l’avancée des projets. Elle offre la possibilité à vos clients de signer un document en quelques clics, n’importe quand, n’importe où.

La grande gagnante : la signature numérique

Alors qui a gagné ce match ? La signature électronique, sans aucun doute ! Les avantages cités plus haut ne laissent pas la place au moindre doute. Mais pour enfoncer le clou, en voici un supplémentaire de ce procédé en passe de devenir la norme : le gain de productivité. Vos salariés passent beaucoup moins de temps sur les dossiers signés électroniquement. Ils les préparent et les retrouvent plus vite que lorsqu’ils sont sous format papier. Ils peuvent alors consacrer leur énergie à des tâches à forte valeur ajoutée, comme le conseil et l’accompagnement. Les relations avec les clients s’en voient nettement améliorées.

La signature électronique de VIALINK

En tant que prestataire de confiance certifié, VIALINK propose des services de signatures électroniques conformes à la norme européenne eIDAS. Vos transactions sont ainsi sécurisées et obtiennent une valeur probante. Mais les avantages de VIALINK SIGN ne s’arrêtent pas là. Grâce à notre solution, vous mettez en place un parcours client facilité, vous fluidifiez vos échanges et vous augmentez votre performance commerciale. Enfin, VIALINK SIGN est personnalisable, évolutif et flexible. Il est simple d’utilisation et accessible depuis un portail web ou disponible sous forme d’API.

 

Sécurité, rapidité, fiabilité, fluidité, économies… La signature électronique possède tous les atouts permettant d’améliorer votre productivité tout en proposant une expérience de meilleure qualité à vos clients. De plus, grâce à des prestataires de services certifiés comme VIALINK, elle a une valeur probante en France et à l’international. Enfin, elle est extrêmement facile à mettre en place et à prendre en main. Alors, aviez-vous misé sur le bon cheval ?